Mon avis sur Netflix après un mois d’utilisation

netflix-logo

Il y a un mois de ça, je me suis abonné à Netflix. J’ai hésité pendant un certain temps. J’avais même déjà profité de l’offre gratuite un mois pour tester sans être réellement convaincu (mais sans avoir vraiment tester aussi pour être honnête).  Et puis un jour, j’ai franchi le pas. Il y a eu plusieurs raisons qui m’ont poussées à m’abonner:

  • Le retour de House of Cards jusque là réservé à Canal+ : Un comble étant donné que c’est une série produite par Netflix!
  • Le contenu documentaire : Notamment grâce à mon frère qui n’arrêtait pas de ma parler de tel ou tel super doc qu’il avait vu sur Netflix.
  • Les séries TV (exclu ou non) : House of cards donc mais pas seulement. Jessica Jones par exemple, ou l’intégralité de Breaking Bad etc.
  • Le catalogue de « vieux » films du dimanche : ce n’est pas péjoratif, bien au contraire, j’adore me plonger dans le catalogue des films Netflix car c’est un savant mélange de grands classiques des années 90 et de navets dont on sait que c’est des navets mais qu’on a quand même envie de regarder un soir affalé sur le canapé.
  • Le contenu pour les enfants : Forcément avec un bonhomme de presque 6 ans et un autre qui n’a pas encore l’âge de regarder la télé mais qui finira forcément devant un jour, je ne pouvais pas être insensible au contenu de Netflix en matière de dessins animés.

Voilà pour les raisons principales qui tiennent pour la pus part au contenu. Ensuite bien sûr, le prix fut déterminant. A 10€ l’abonnement par mois, c’est un « no-brainer ». Mais quand on cumule les abonnements du genre à droite et à gauche comme moi, ça finit par faire une petite somme rondelette. Google Music, Google Drive…Netflix maintenant. A coup de 10 balles à chaque fois, on finit par racker autant que dans les meilleurs casinos en ligne!

Bilan après un mois :

L’interface utilisateur :

Netflix est très agréable et facile à utiliser. L’interface est réduite au stricte minium, le contenu est mis en avant et c’est parfait. J’adore la gestion des épisodes de séries comme par exemple l’enchainement entre les épisodes.

Les plus agréable :

La gestion du multi écran qui permet à chacun dans la famille de regarder un programme différent et bien sûr la suggestion de contenu qui a fait le succès de Netflix et qui est pas mal foutu je dois dire.

La qualité :

J’ai un abonnement 1080P et c’est la qualité de l’image est très bonne. Je n’ai jamais rencontré pour l’instant de problème de débit ou de qualité (j’ai une connexion fibre numéricable). Ca donne méchamment envie de passer en 4K (dès que j’aurai la télévision qui va avec, hein chérie?).

Le contenu :

C’était évidemment l’enjeu de l’abonnement et je ne suis pas déçu – enfin presque pas déçu. Je vous explique. Niveau série, c’est très bien. J’aimerais idéalement voir les séries HBO dessus (haha on peut toujours rêver) mais les productions Netflix sont bonnes (J’ai adoré Marvel Jessica Jones par exemple et je suis devenu totalement accro à Sons of Anarchy) et la mise à disposition d’un coup de tous les épisodes est un plus tellement énorme qu’on ne peut plus comprendre que tout le monde ne fasse pas pareil. Pour les documentaires, c’est un régal, au sens propre figuré comme au sens propre d’ailleurs car Netflix a certainement les meilleurs documentaires sur la bouffe! Je vous recommande au passage Cowspiracy.

Alors, d’où vient la déception me direz-vous ? C’est simple. Netflix n’a mis à disposition que la saison 1 des pokemons. Est-ce que c’est seulement possible d’être aussi cruel ? Je ne pense pas. Et j’espère qu’ils corrigeront vite ce faux pas inexcusable.

Je recommande ?

Oh que oui. Je ne comprends d’ailleurs pas comme Canal+ peut encore faire un abonnement à 40€. Bien sûr, netflix n’est pas parfait. La contenu demande encore à être amélioré, notamment sur les séries qui n’ont pas les saisons complètes et les films qui pourraient être un peu plus récent ou carrément des grands classiques. Mais franchement, si vous regardez souvent la télé, je ne vois aucune raison de ne PAS vous abonner à Netflix.

serisé

Une infographie sur la perception de la valeur

La perception de la valeur, c’est une vaste question. Plutôt complexe, et pour une fois l’infographie proposée par vouchercloud apporte des vrais infos qui vous feront vous coucher moins bête ce soir. La première chose qu’on y apprend, c’est que la perception de la valeur des choses est totalement dépendante de notre époque et de l’évolution technologique. Imaginez un peu qu’au 19ème siècle, le homard était un mes réservés aux prisonniers et aux domestiques… Alors que cette année, il a fallu que j’envisage d’hypothéquer mon appartement pour me payer 3 pinces de crabes et une demi langouste. Heureusement que je suis locataire!

Je vous laisse savourer :

Perception of Value Open File

Perception of Value Open File – Source

 

X-files saison 10 , vrai renouvellement de la série culte des années 90 ou sequel botoxé?

383551 01: 1996 GILLIAN ANDERSON AND DAVID DUCHOVNY OF THE HIT SERIES THE "X-FILES". (Photo by Fox/Liaison)

x-files-david-duchovny-et-gillian-anderson-retrouvent-mulder-et-scully_171997_wideSi je ne compte pas K2000 ou supercopter, X-files est probablement la première séries qui m’a fait aimer les séries. 2 personnages mythiques, une musique venue de l’espace (en 1993 sisi je vous promets), des scénarios inspirés et un style unique nappé de clair-obscur et de forêts humides. Bien sûr, il n’y a pas eu que du bon en 9 saisons mais n’empêche que j’attendais avec impatience le retour de Mulder et Scully.

 

Mais il y avait de quoi se gameller méchamment. Déjà rien ne garantissait que ce qui faisait le style si unique de xfiles n’avait pas pris un coup de vieux. Et ensuite, les acteurs, eux, en avaient forcément pris un gros (coup de vieux). Rien de pire que de faire du réchauffer has-been avec des comédiens botoxés qu’on deveine rongé par une vie hollywoodienne qui n’est pas de tout repos.

Et bien, en un mot comme en cent : ouf!

X files saison 10 réussit son pari. Sur les 4 premiers épisodes que j’ai vu (cette saison n’en comporte que 6), je peux déjà vous dire que tous les ingrédients sont là. Une théorie du complot par ici, un épisode 3ème degré totalement décalé par là, un monstre improbable et diablement efficace… Je ne vous dirai rien mais je vous conseille de regarder tout!

Ok, me direz-vous, mais niveau botox, on en est où? 

Pour être honnête, je ne mettrais pas ma main au feu que Gillian Anderson et David Duchovny soient 100% garantis sans extraits de botox dedans. Je les aurais aimé un peu moins lissés, plus abîmés par la vie, plus authentiques mais c’est loin d’être catastrophique.

X files saison 10 est à voir, que vous soyez fan de la première heure ou que vous n’ayez jamais vu un épisode d’ailleurs.

Mulder et Scully dans X-Files saison 10

Mulder et Scully dans X-Files saison 10

C’est M6 qui diffusera les épisodes en exclusivité à partir du 25 février (source).

 

Ma critique de Starwars VII le réveil de la force (garantie 100% SANS spoilers)

2000px-Star_Wars_Logo.svg-1

Aujourd’hui, jeudi 17 décembre 2015, à 13h30, j’étais au cinéma IMAX de quai d’ivry pour voir l’épisode 7 de Starwars. J’avais réservé mes places plusieurs semaines avant sur starwars.fr et j’ai posé une journée de congés pour l’occasion. En y réfléchissant, cela fait peut être de moi un fan d’assez haut niveau. C’est vrai qu’avec le recul, j’ai bien cru déceler une certaine vague d’incompréhension dans le regard de quelques collègues le jour où je leur dis que j’avais posé un jour de congés.

Et puis il y a tous les autres petits signes qui peuvent trahir mon degré de fanitude, comme par exemple la réplique du sable laser de Darth Vader qui trône dans la chambre de mon fils (mais il est à moi!!) ou la liste des coffrets vidéos que j’ai possédé du fameux VHS THX au dernier bluray (et vivement que Disney sorte la trilogie originale dans sa version de l’époque non abîmée par Lucas).

Mais attention, je suis peut être fan mais je n’en garde pas moins un certain sens critique. Qui aime bien, châtie bien. D’ailleurs, j’ai failli ouvrir une pétition sur change.org pour interdire à Lucas de refaire des films tellement missa a été traumatisé par Jar Jar Binks.

Tout ça pour vous dire que malgré les espoirs que j’avais à l’égard de Starwars Le réveil de la force, j’étais aussi prêt à déverser ma bile.

Alors que dire sur cet épisode VII sans vous spoiler la tronche méchamment (je tiens à la vie) et sans paraître trop fan 1er degré?

D’abord que JJ Abrams avait promis de faire un film de fan de la première trilogie (càd ep 4,5 et 6) pour les fans de la première trilogie et que c’est réussi.

Que Han Solo est toujours Han Solo. 635809393766388788-Force-Awakens

Que Rey, interprétée par Daisy Ridley est une héroïne fabuleuse (je suis une patate mariée, je suis une patate mariée).

des1070_jpeg_4k_pub_1dc59ce6

Que Kylo Ren est bien le digne successeur de Darth Vader.

des0190_462d9660

Que BB-8 est le digne successeur de R2D2.

bb8-star-wars-wallpaper-01

Que la réalisation est sobre, efficace et à certain moment même, virtuose.

Bref, que tous les ingrédients qui ont fait la Force de la saga Starwars sont là.

Et que si je pouvais, là, maintenant, j’arrêterais d’écrire pour retourner voir ce film.

 

 

Mon avis sur la première moitié de la saison 5 de Homeland

img_1947

Je me souviens de la saison 1 de Homeland comme si c’était hier. Enfin l’année dernière. C’est la série qui avait réussi a bouleverser un peu les choses dans la façon de voir habituellement très manichéenne des américains. Des personnages principaux complexes (enfin pour une série grand public hein), loin des stéréotypes du genre et une intrigue sur le fil qui laissait penser que tout était possible (et c’est bien le cas!).

Les saisons suivantes, même si elles n’ont pas gardé l’intensité de la première se tenaient plutôt bien. Surtout jusqu’à la fin de la saison 3. La saison 4 était nettement moins aboutie et la première partie était carrément « what the fuck ». Heureusement qu’elle avait su se rattraper sur la fin.

Aussi, pour cette saison 5, je n’attendais pas miracle mais j’espèrais retrouver un bon Homeland, pas forcément celui du début, mais une vraie fraicheur, un peu comme la relance de 24h sur la saison 4 ou 5 (je ne me rappelle plus exactement, ça commence à dater cette histoire).

Verdict

J’ai regardé les 6 premiers épisodes, c’est à dire la moitié de la saison et pour le moment, je dois dire que je ne suis pas déçu! Rythmée, crédible, ancrée dans le contexte geopolitque d’aujourd’hui avec DAESH. Bref , du Homeland bien ficelé.

Si vous avez aimé Homeland saison 1, vous devriez aimer la saison 5.

Et au cas où vous seriez du genre à regarder en streaming ou à télécharger en torrent (c’est pas bien), je ne saurais que trop vous conseiller de passer par VPN. Personnellement, je suis très très content de hidemyass.com

Un montage exceptionnel sur Jesse et Heisenberg dans Breaking Bad

Je vous préviens tout de suite, si vous n’avez pas vu Breaking Bad, fermez tout de suite ce billet et allez vite rattraper votre retard d’impie. La vidéo ci dessous contient des énormes spoilers sur toute la série. Vous êtes prévenu.
Maintenant, pour ceux qui ont déjà vu Breaking Bad et donc qui ont donc naturellement trouvé que c’était un chef d’oeuvre, faites vous plaisir avec ce montage réalisé par un fan. C’est vraiment très très bon et je parie que ça va vous donner envie de vous refaire les 5 saisons dans la foulée.

Mr.Robot : La série de l’été qu’il ne fallait pas louper!

mrrobot

Quand on parle de bonnes grosses séries TV, on pense plutôt au mastodonte HBO (qui a réinventé la série Tv quand même) et ses super productions comme Game of Thrones;  AMC, à qui on doit entre autre Breaking Bad, The Walking Dead,  ou encore Netflix qui a su se tailler une belle réputation avec notamment House of Cards. Mais si je vous parle de USA network, ça vous évoque probablement rien. Pourtant, c’est bien à eux qu’on doit LA série de cet été, celle qui ne fallait pas manquer : Mr.Robot.

Parmi les synopsis qu’on trouve sur internet, celui de Allociné m’a semblé le plus intéressant :

Elliot est un jeune programmeur anti-social qui souffre d’un trouble du comportement qui le pousse à croire qu’il ne peut rencontrer des gens qu’en les hackant. Il travaille pour une firme spécialisée dans la cyber-sécurité mais un homme connu sous le nom de Mr Robot l’approche un jour pour faire tomber une compagnie surpuissante qui fait partie de celles qu’il doit justement protéger…

Ce synopsis est déjà riche en lui même mais croyez moi, il est ne permet pas d’appréhender la richesse de cette série. Mr.Robot est une série travaillée dans le moindre détail. L’ambiance générale et notamment la musique rappelle un peu celle de The Social Network et je ne pense pas que ce soit un hasard. D’ailleurs, le créateur de la série, Sam Esmail, serait un grand fan de David Fincher, que ça ne m’étonnerait pas. Je ne vous dévoilerai rien ici, mais regardez Mr.Robot et vous comprendrez.

Mais cette série n’est pas une copie, c’est bien un original. Personnages complexes, scénario ultra bien ficelé et un univers de « hacker » assez crédible, ce qui est suffisamment rare à la Tv comme au cinéma pour être souligner. Et pourtant, Mr.Robot n’est absolument pas une série de « Geek » et nul besoin de savoir ce qu’est une attaque DDOS pour apprécier. La technologie, les hackers et leur idéaux ne sont qu’un prétexte pour parler des humains, de leur complexité, et du monde dans lequel on vit, sans compromis, sans chercher à faire du politiquement correcte, sans cliché.

Il y a eu 9 épisodes de diffusés sur les 10 prévus de la saison 1 et pour l’instant, pas une fausse note.

Mais ne cherchez pas cette série sur les networks européens et encore moins français, vous ne la trouverez pas. Pour profiter de Mr.Robot, vous allez devoir passer du côté obscure et télécharger illégalement… J’ai envie d’appeler ça de l’Ironie.

Achat : Baskets Gaerne G Voyager Goretex

2947_007

Mise à jour novembre 2015 : après plusieurs semaines d’utilisation intensive, ces chaussures sont toujours en aussi bon état! La qualité de fabrication est exemplaire. Un must have que vous ne pourrez pas regretter.

Quand on prend la moto tous les jours pour aller bosser, c’est important de bien s’équiper. Mais c’est aussi assez difficile de porter des grosses bottes dédiées normalement au circuit. Pourtant, j’aime beaucoup la sensation de procure ce type de botte. Ce n’est certes pas très confortable mais on se sent en sécurité. Mais au boulot, c’est immettable. Bref, c’est la raison pour laquelle, j’avais investi il y a quelques mois dans une petite paire de V Quattro. Ces dernièes ont bien fait leur job mais elles commencent à être sérieusement usées. D’ailleurs, je trouve que ces chaussures n’ont pas très bien vieilli pour le prix.

Du coup, avec les soldes, c’était le moment de sortir la CB pour investir dans une nouvelle paire. L’objectif était double : Trouver une paire de basket moto portable en toute circonstance (ou presque), efficaces ET résistantes (bon ok, ça fait 3 objectifs).

Après moultes comparaison et essayages, mon choix s’est porté vers une paire de Gaerne Voyager.

Voici à quoi elles ressemblent :

2947_007Elles sont fournies avec une paire de lacet supplémentaire jaune/vert fluo. C’est  too much pour le bureau mais ça donne un look branché sympa.

Si vous n’êtes pas fan du gros, elles existent dans un cuir marron vieilli su plus bel effet. Si le look est une histoire de goût, en revanche, la fiche technique ne laisse planer aucun doute quant à la qualité de fabrication de ces baskets moto :

  • En cuir suédé avec membrane GORETEX étanche et respirante
  • Résistantes à l’abrasion
  • Renfort au niveau de la malléole et du talon
  • Semelle en caoutchouc anti-dérapante
  • Fermeture par zip et serrage lacets

On les trouve actuellement en solde chez motoblouz (mon fournisseur habituel, ils sont ultra fiables et rapide) aux alentours de 150€. ET franchement, ça les vaut largement.

En conclusion, vous l’avez compris, si vous cherchez des bonnes baskets de moto, stylées, sécurisantes et résistantes, je recommande ces Gaernes!



Déballage : Olympus e-MD 10

olympus-e-md10-2

Aujourd’hui, je me suis acheté un nouvel appareil photo numérique, l’hybride Olympus E-MD10. C’est un gros changement pour moi qui possède des reflex numériques depuis longtemps. Mais il faut dire que les hybrides de ces 2 dernières années ont des arguments plus que convainquant.

Je vous laisse avec quelques photos et les caractéristiques technique du e-M10 et je vous ferai un petit billet plus complets après quelques jours d’utilisation. En tout cas, ça promet!

olympus-e-md10-1

olympus-e-md10-4

olympus-e-md10-3

olympus-e-md10-2