6 Comments

  1. denise crosnier

    aujourd’hui 10 février 2011. Avec notre club nous avons déjeuné au « bouillon chartier ». Au menu : 1/2 avocat sauce crevette (mûr à point); confit de cuisse de canard et pommes de terre grenaille rissolées ds leur peau; une belle part de Roquefort; un VRAI beau gros baba ru rhum moelleux à souhait et bien arrosé. Le vin (un Bergerac) était très bien, et le café impeccable. Etant arrivés à 11 H 30 nous n’avons pas attendu pour entrer; et notre petit serveur, Thomas, « aux petits soins ». Voilà, nous sommes très satisfaits. :razz:

    • Efilteau

      Vraiment!
      Vous voulez rire!
      Nous sommes allés manger au Bouillon Chartier aujourd’hui le 23 juillet 2014 vers 17h et nous ne sommes pas remis de notre exécrable expérience. Quel honte! Le service arrogant, brusque et froid. Sans ligne d attente, quelques convives tout au plus, et le serveur s entête à empiler les convives de différents groupes à la même table. Chaque plat est un échec que les prix doux ne peuvent faire oublier.

      Des salades noyées de sauce moutarde.
      Des poireaux vinaigrette trop cuits et depuis longtemps.
      Une tartine de foie sur du pain brûlé.

      Un confit de canard desséché et peu ragoûtant.
      Deux tartares de bœuf que ma conjointe et moi avons à peine touché, même la couleur m a fait peur.
      Des pâtes surcuites et depuis longtemps.

      Ajouter à ça des commentaires racistes sur les asiatiques déclamés par notre serveur, ce qui nous a surpris puisque nous étions quatre incluant deux asiatiques dont ma conjointe.

      Le pire repas de notre vie , très loin de l image de la gastronomie française !

  2. de Toulouse

    The carters no longer exist but the Bouillon Chartier may take the broth if he continues to cook bad kitchen. I describe our meal last night, entries: six snails stuffed with snail shell and herring apples in oil rather a piece of herring bathed in a poor quality oil without any seasoning, no onion or carrots and a few pieces of cold potatoes. Main courses: Sautéed marengo veal fat and fried charred sausage. Andouillettes are us! Admittedly, with two kirs served in a thimble and a bottle of water the price of 43.10 € was attractive. But in the country of gastronomy serving such a meal is a shame. The plates of the neighboring tables were not more appetizing. This establishment is frequented by many tourists who will keep a poor idea of French cuisine. It is not respecting the customer to serve such a bad meal even if it is simply for a low price. Go to the Mac Do you will be better served for less money.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *