Mon avis sur Netflix après un mois d’utilisation

Il y a un mois de ça, je me suis abonné à Netflix. J’ai hésité pendant un certain temps. J’avais même déjà profité de l’offre gratuite un mois pour tester sans être réellement convaincu (mais sans avoir vraiment tester aussi pour être honnête).  Et puis un jour, j’ai franchi le pas. Il y a eu plusieurs raisons qui m’ont poussées à m’abonner:

  • Le retour de House of Cards jusque là réservé à Canal+ : Un comble étant donné que c’est une série produite par Netflix!
  • Le contenu documentaire : Notamment grâce à mon frère qui n’arrêtait pas de ma parler de tel ou tel super doc qu’il avait vu sur Netflix.
  • Les séries TV (exclu ou non) : House of cards donc mais pas seulement. Jessica Jones par exemple, ou l’intégralité de Breaking Bad etc.
  • Le catalogue de « vieux » films du dimanche : ce n’est pas péjoratif, bien au contraire, j’adore me plonger dans le catalogue des films Netflix car c’est un savant mélange de grands classiques des années 90 et de navets dont on sait que c’est des navets mais qu’on a quand même envie de regarder un soir affalé sur le canapé.
  • Le contenu pour les enfants : Forcément avec un bonhomme de presque 6 ans et un autre qui n’a pas encore l’âge de regarder la télé mais qui finira forcément devant un jour, je ne pouvais pas être insensible au contenu de Netflix en matière de dessins animés.

Voilà pour les raisons principales qui tiennent pour la pus part au contenu. Ensuite bien sûr, le prix fut déterminant. A 10€ l’abonnement par mois, c’est un « no-brainer ». Mais quand on cumule les abonnements du genre à droite et à gauche comme moi, ça finit par faire une petite somme rondelette. Google Music, Google Drive…Netflix maintenant. A coup de 10 balles à chaque fois, on finit par racker autant que dans les meilleurs casinos en ligne!

Bilan après un mois :

L’interface utilisateur :

Netflix est très agréable et facile à utiliser. L’interface est réduite au stricte minium, le contenu est mis en avant et c’est parfait. J’adore la gestion des épisodes de séries comme par exemple l’enchainement entre les épisodes.

Les plus agréable :

La gestion du multi écran qui permet à chacun dans la famille de regarder un programme différent et bien sûr la suggestion de contenu qui a fait le succès de Netflix et qui est pas mal foutu je dois dire.

La qualité :

J’ai un abonnement 1080P et c’est la qualité de l’image est très bonne. Je n’ai jamais rencontré pour l’instant de problème de débit ou de qualité (j’ai une connexion fibre numéricable). Ca donne méchamment envie de passer en 4K (dès que j’aurai la télévision qui va avec, hein chérie?).

Le contenu :

C’était évidemment l’enjeu de l’abonnement et je ne suis pas déçu – enfin presque pas déçu. Je vous explique. Niveau série, c’est très bien. J’aimerais idéalement voir les séries HBO dessus (haha on peut toujours rêver) mais les productions Netflix sont bonnes (J’ai adoré Marvel Jessica Jones par exemple et je suis devenu totalement accro à Sons of Anarchy) et la mise à disposition d’un coup de tous les épisodes est un plus tellement énorme qu’on ne peut plus comprendre que tout le monde ne fasse pas pareil. Pour les documentaires, c’est un régal, au sens propre figuré comme au sens propre d’ailleurs car Netflix a certainement les meilleurs documentaires sur la bouffe! Je vous recommande au passage Cowspiracy.

Alors, d’où vient la déception me direz-vous ? C’est simple. Netflix n’a mis à disposition que la saison 1 des pokemons. Est-ce que c’est seulement possible d’être aussi cruel ? Je ne pense pas. Et j’espère qu’ils corrigeront vite ce faux pas inexcusable.

Je recommande ?

Oh que oui. Je ne comprends d’ailleurs pas comme Canal+ peut encore faire un abonnement à 40€. Bien sûr, netflix n’est pas parfait. La contenu demande encore à être amélioré, notamment sur les séries qui n’ont pas les saisons complètes et les films qui pourraient être un peu plus récent ou carrément des grands classiques. Mais franchement, si vous regardez souvent la télé, je ne vois aucune raison de ne PAS vous abonner à Netflix.

serisé

10 conseils pratiques pour survivre en milieu Zombie (INPEZ)

Hier, j’étais convié à la conférence de l’INPEZ, l’institut nationale de prévention et d’éducation contre les zombies. Le message à délivrer était d’une grande importance: Nous donner les clés pour faire face au virus zombie qui sera très bientôt répandu partout sur le globe. Cette conférence a fait de moi un citoyen relais, apte à vous faire passer le message et propager mon savoir en matière de gestion de zombie. Voici donc les 10 actions pratiques que vous devez maîtriser pour espérer survivre (mais ça suffit pas toujours)

  1. Viser la tête. Pas la peine de s’acharner sur le reste, faut réduire en bouillie le cerveau.
  2. Ne restez jamais: Non vraiment pas une bonne idée, ne serait-ce que parce que cela vous permet de jeter votre compagnon dans les bras du zombie, vous laissant suffisament de temps pour fuir. Un petit rien qui peut faire la différence
  3. Soyez Armés: on a pu tester hier soir différents types d’armes sur un specimen. Mon conseil: Une batte de baseball ou une hâche,  de cette façon, vous ne serez jamais à court de munition.
  4. Pas d’abri, pas de répit: Je confirme, on est mieux à l’abri que dehors en plein territoire hostile.
  5. Retour aux sources: Faut apprendre à pêcher avec du fil dentaire et chasser avec sa bite et son couteau. C’est la base.
  6. Garder le contact: Un bon vieux talkie-walkie car votre iphone ne vous servira plus à rien (ni votre Ipad non, cherchez pas).
  7. Sachez vous rendre invisible: économisez vos forces. Les zombies ne sont pas très futés, faites travailler votre ciboulot.
  8. Préparez vous au combat: Voilà une excellente raison de passer au régime et d’arrêter de fumer.  Vous devez tenir au moins 50 pompes de suites et faire moins de 10 sec au 100 metre si vous voulez survivre.
  9. Ouvrez l’oeil: je dirais même les 2!  Même l’innoncente gamine avec sa peluche  à la main peut s’avérer être un putain de zombie. Soyez toujours vigilant… et ceci m’amène naturellement au dernier point.
  10. Pas de pitié: La petite fille en question, même si c’est la vôtre, faudra être capable de lui mettre un balle entre les 2 yeux sans sourciller… avantage: vous pourrez toujours dessouder belle-maman arguant qu’elle avait un peu trop la bave au lèvre (plus que d’habitude).

Voilà, vous êtes parés. Et moi j’ai fait mon job.

Il me reste plus qu’à vous dire que pour réviser et être sûr d’être au point, vous devez regarder Sundance Channel à partir du 12 janvier à 23h. Date de diffusion de THE WALKING DEAD, saison 1.

La page facebook de Sundance : https://www.facebook.com/SundanceFrance

Caméra Café 2 (la boite du dessus)

Hier soir, j’étais invité chez M6 pour la projection de quelques épisodes des nouveaux caméra café: Caméra Café 2 (le retour!).

On était une cinquantaine de blogueurs à se présenter, tous accueillis avec une coupe de champagne et des petits fours (bon ok.. plusieurs coupes de champagne!). Ça met en condition. Bruno Solo, Yvan le bolloch ainsi qu’ une petite partie de la nouvelle troupe étaient également présents. Ils ont d’ailleurs super bien joué leur rôle en prenant le temps de répondre aux questions et en s’impliquant dans la promotion de leur nouveau bébé :wink:

cameracafe2_1

Cette nouvelle mouture de caméra café est un gros challenge pour la troupe de comédien qui prend le relai des Ô combien célèbres Hervé Dumont et Jean-Claude Convenant. Cette fois, on suit les salariés de Digix, la boite du dessus (d’où le titre). Si les personnages (et le décor) ne renient pas leur affiliation avec ceux de la boite du dessous, on peut dors et déjà dire qu’ils ont leur propre identité. Pour aider à la transition, comme des relayeurs passant le bâton, Bruno Solo et Yvan le bolloch font quelques courtes apparitions dans certains épisodes.  (comme d’ailleurs tous les autres personnages).

camcaf1

Je suis un gros fan de caméra café. Je pense que j’ai vu tous les épisodes… plusieurs fois. Aussi quand j’ai su que de nouvelle tête allaient prendre le relai, j’étais inquiet (on ne change pas une équipe qui gagne dit le proverbe!). Bruno Solo l’a très justement dit hier soir lors de sa petite présentation, on est tous un peu conservateur, on a nos petites habitudes. Mais après seulement 6 épisodes, je peux vous dire que la nouvelle équipe sera à la hauteur de la première! Je me suis vraiment marré! Il faudra plus de 6 épisodes pour se faire réelle idée mais d’après ce que j’ai vu, je parierai sur un succès et si vous êtiez fan la 1ère série, vous le serez de la 2ème.

camcaf2

camcaf3

Caméra café sera diffusée à partir du 18 janvier à 20h05. M6 a choisi d’en diffuser 5 ou 6 à la chaine pour accrocher le spectateur, je pense que c’est une bonne idée. Une chose est sûr, lundi prochain moi, je serai devant ma Tv :mrgreen:

24 heures saison 7 en septembre sur Canal+

jack bauer s7

Il aura fallu attendre 2 ans pour voir enfin arriver sur canal+ la saison 7 de 24 heures. Cette attente est du à la grève des scénaristes qui a touché tout Hollywood l’année dernière –  et particulièrement les séries Tv. Pour faire patienter ses Fans, la Fox a produit un téléfilm pré-saison: 24 : Redemption. C’est avec cet épisode spécial que Canal+ va commencer la diffusion de la saison 7 le 3 septembre prochain.

Dans 24 : Redemption, Jack Bauer s’éloigne des Etats-Unis et décide de fuir sur le continent africain. A la recherche d’un endroit calme, l’agent de la cellule anti-terroriste de Los Angeles se retrouve finalement au beau milieu d’un coup d’Etat militaire. Pendant ce temps là, son pays natal prépare l’arrivée d’un nouvel occupant à la Maison Blanche, la première présidente des Etats-Unis, Alisson Taylor.

Canal+ enchainera avec les deux premiers épisodes de la saison 7 le 9 septembre. A raison de 2 épisodes par semaine, c’est donc parti pour 12 semaines de Jack Bauer :wink: (cette saison mérite d’être vue)

Les séries à ne pas manquer en Juin sur Canal+

seriescplus

En Juin canal+ va diffuser 2 séries à côté desquelles il ne faut pas passer: Damages saison 2 et MI5 saison 7!

Damages sera diffusée le jeudi soir à 20h45 à partir du 25 Juin. C’est saison comporte 13 épisodes.

Mi5 quant à elle sera diffusée le dimanche soir à 20h45 à partir 21 Juin. Il y a que 8 épisodes dans cette saison contrairement à 10 dans les précédentes. Gros succès en Angleterre, mi5 reviendra pour une saison 8 :!:

Palmarès des Gerard du cinéma 2009

wp-parpaing

Hier soir sur Paris Première avait lieu la prestigieuse cérémonie des Gérard du Cinéma. Cette cérémonie à pour but de récompenser les plus mauvais films et les pires acteurs et actrices. Comme avec les Gérard de la télévision, Paris Première a su créé un show second degré. D’ailleurs il n’ont pas vraiment le choix car tout fait super cheap :lol:

Le palmarès est plutôt juste je trouve. Notons le fair play et le courage du réalisateur de Cyprien, qui est venu chercher son Gérard… Le seul de la soirée!

Le Palmarès des Gérard du Cinéma 2009:

Gérard de l’erreur de casting:
Richard Berry reprenant le rôle de Lino Ventura dans l’emmerdeur

Gérard du réalisateur qui fait toujours le même film, mais en un peu moins bien à chaque fois:
Agnès Jaoui pour Parlez-moi de la pluie, un peu moins bien que Comme une image, un peu moins bien que Le Goût des autres.

Gérard du film pour lequel avant d’y aller t’avais un doute et après, une certitude:
L’Emmerdeur de Francis Weber.

Gérard de l’acteur qu’on engageait au départ parce qu’il était moche et que c’était rigolo, mais dont on a fini par faire un sex symbol en lui faisant porter un pull à col en V à même la peau et une barbe de trois jours, alors qu’objectivement, il a toujours la même gueule:
Jean-Paul Rouve dans Sans arme, ni haine, ni violence.

Gérard du titre Max Pécas:
Les Randonneurs à Saint-Tropez de Philippe Harel.

Gérard du réalisateur ou de l’acteur qui parle de son film comme si c’était le dernier Fellini alors que même toi tu fais mieux avec ton Nokia et trois copains bourrés:
Francis Huster pour Un Homme et son chien.

Gérard du film qui a un nom de vieille:
Séraphine

Gérard de la feignasse tellement décontractée du gland qu’elle recycle un de ses vieux sketches en film d’une heure et demie:
Gad Elmaleh pour Coco.

Gérard du film qui voulait sortir en douce pendant l’été mais heureusement, on a l’oeil:
La Fille de Monaco avec Fabrice Luchini et Louise Bourgoin.

Gérard de l’actrice pas très douée mais qu’on se mettrait bien sur le zguègue, pas vrai les gars?
Vahina Giocante dans Secret défense.

Gérard de l’actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari:
Arielle Dombasle avec La Possibilité d’une île (ndrl: Dans cette catégorie, seule Arielle était nommée).

Gérard du désespoir féminin:
Catherine Deneuve dans Cyprien.

Gérard du désespoir masculin:
Cali dans Magique.

Gérard du plus mauvais film:
Cyprien de David Charhon.

Et pour la première fois sera décerné un Gérard d’honneur pour l’ensemble de sa carrière:
Antoine de Caunes

Personnellement, je préfère les Gérard au Festival de Canne :lol: