J'ai testé les Ateliers Guy Martin

[/caption] Ce fut mon cadeau surprise de la part de ma mère pour mon anniversaire. Les Ateliers guy Martin sont au fond d’une petite cours dans une petite rue Parisienne à 2 pas de l’Élysée. Guy Martin est grand chef (son restaurant est le Grand Vefour) et ses Ateliers sont très demandés. L’ambiance est décontracté. Nous étions un petit groupe de 6 personnes. Cela peut varier mais ça ne dépasse pas 12. Le principe est le suivant: Le chef (en l’occurrence c’était Gaston, un chef Argentin de l’équipe Guy Martin) a préparé un menu que l’on va tous cuisiner avec lui. Je vous mets l’eau à la bouche tout de suite (ça tombe bien, il est l’heure de déjeuner):

  • Entrée: Velouté de potiron avec ses quenelle de brousse au magret fumé.
  • Plat: Lapin en ballotine au fromage de chèvre et tomate, accompagné de carottes glacées au gingembre et au miel.
  • Dessert: Religieuse décomplexée à la rose
Voilà ce que fut le programme des hostilités. Absolument tout est fait par nous même. C’est tout juste si on cultive pas les carottes. Magique. Le chef donne plein d’astuces que ce soit pour la cuisson des aliments, le découpage des légumes, la confection du velouté etc… De quoi mettre en pratique chez soi! L’atelier dure environ 2h30. Pour les gens comme moi qui aiment cuisiner, c’est 2H30 de pure plaisir à profiter du talent d’un chef et d’un équipement professionnel (je veux ce four et ce piano!!!). ient ensuite le moment de la dégustation, puisque l’autre grand intérêt, c’est que tous ces bons petits plats finissent dans votre estomac :mrgreen: Le tout était accompagné d’un grand cru classé Saint Emilion Château La Couspaude. Seul bémol, vous risquez de devenir vite accro et cela peut faire naitre des vocations tardives… quitte à bouleverser votre vie.

Visiter le site des Ateliers Guy Martin.

]]>

xmaster

2 thoughts on “J'ai testé les Ateliers Guy Martin

  1. et triple salto arrière de pamplemousse et son coulis de fruits rouges en sac de couchage, sur boulette et arbalette d’ananas et catamaran de coings en confits, installé délicatement sur sa fine pâte mi cuite, mi pute, mi soumise….
    Comme dirait Gad 🙂
    GG ça du bien le faire, délicieuse idée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *