Le monde est petit!

embrasser le ciel immenseTout le monde s’est dit ça un jour. Et certainement plusieurs fois au court d’une vie: le monde est petit! Parfois il semble tellement petit qu’on serait tenté de remplacer le hasard par le destin… Si je vous parle de ça, c’est parce que je suis en train de lire un livre passionnant qui aborde le sujet d’un point de vue tout à fait nouveau  – en tout cas pour moi – et je voulais vous le faire partager. Ce livre, c’est « Embrasser le ciel immense » de Danniel Tammet. Danniel Tammet est autiste, mais très loin des cliché à la Rain Man. Ce type est un génie des nombres et des langues. Pour vous donner une idée, il a appris l’Islandais en une semaine et il est capable de donner le nombre pi avec 22000 chiffres après la virgule.

Mais revenons la petite taille de notre monde. Dans son livre, Danniel Tammet parle d’une expérience fascinante  faite par Stanley Milgram qui a montré que le nombre d’intermédiaire qui relie chaque humain sur cette terre est de 6! 6, un chiffre ridiculement petit qui met en relief cet adage en même temps qu’il balaye toute velléité d’interprétation mystique.

Pour le détail de l’expérience, je vous renvoie directement au livre. Mais sachez juste qu’il en ressort, comme je le disais, que seul 6 personnes suffisaient pour faire le lien. Dernière ce constat étonnant se cache un principe mathématique simple:  « Si on suppose qu’une personne connait en moyenne 100 autres personnes, et que chacune de ces 100 personnes connaît 50 autres personnes différentes, qui en connaissent chacune 50 autres… ainsi de suite jusqu’à six niveaux, cela équivaut à 100x50x50x50x50x50=31 250 000 000 (soit plus de 31 milliards). La population actuelle mondiale est d’un peu moins de 7 milliards d’individus, ce qui prouve que 6 degrés de séparations sont suffisants pour couvrir la population entière« .

Personnellement, je trouve cela fascinant. Imaginez maintenant ce qu’il en est avec les réseaux sociaux sur internet ou chacun peu avoir dans son cercle de connaissance des centaines d’individus! Selon le même principe, on peut penser que plus les réseaux sociaux se développeront, plus « le monde sera petit ».

Tout ça et bien d’autre choses passionnantes sont dans le dernier livre de Danniel Tammet: Embrasser le ciel immense.

Julien

Je blogue, donc je suis. Pour en savoir plus sur moi, je vous invite à cliquer sur la page "qui suis-je".

3 thoughts on “Le monde est petit!

  1. Ca ne fonctionne pas, à moins qu’on considère que les gens que je connais ne se connaissent pas entre eux.
    Par exemple, même si je connais 100 personnes, je connais une partie des gens que connaissent ces personnes et elles ont des relations en commun. Cela limite beaucoup le nombre de connaissances gagnées par niveau.
    Du coup ça reste un calcul très théorique. A la limite ça doit pouvoir se vérifier à l’échelle d’une ville mais pas à celle du monde (à mon avis, mais je peux me tromper)

  2. Bonjour, cela fonctionne parfaitement, il suffit simplement de prendre comme exemple une de vos connaissances.
    Si vous prenez pour exemple votre Frère ou ou votre meilleur Ami, vous n’allez pas dans le sens de la probabilité bien qu’à leur tour ils peuvent tout de même connaitre 50 personnes que vous ne connaissez pas.
    Ce n’est qu’une probabilité, si vous faites partie d’une tribu reculé dans le monde civilisé, bien entendu cela ne fonctionnera pas, tout dépend sur quel angle vous l’abordé.
    Mais ce qui est génial, c’est que cela fonctionne également pour les défunts, si vous prenez comme première personne votre Arrière Grand Père et s’il fait de même et ainsi de suite vous seriez surpris de remonter « aussi loin le temps! »

    Ps: Lisez également, je suis né un jour bleu de Daniel Tammet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *