Livres & Magazines

Marie Claire Non retouché, coup marketing ou réel acte militant?

marie claire retouche Dès la couverture, on note l’absence de retouche. Ok, Louise Bourgoin est de toute façon propre de la perfection et ne nécessite pas de retouche mais on note malgré tout de suite quelques détails inhabituels comme les brillances sur le visage et sur les genoux, ainsi que les orteils qui se montent dessus. En revanche dès qu’on ouvre le magazine, on comprend tout de suite que ce ne sera pas 100% sans retouche puisque toutes les publicités sont originales! Je vous ai mis les deux pubs les plus représentatives en matière de retouche. Celle avec Julia Robert tellement lissée qu’on a du mal à la reconnaitre et celle avec Keira Knightley qui a gagné 2 tailles de bonnets… Donc Marie-claire nous propose un numéro sans retouche * Sauf dans les pub,  ce qui représente plus de la moitié du contenu. pubretouche En feuilletant le magazine, on finit bien par tomber sur une série de photos non retouchées. Une série qui met en scène des lectrices qui « assument » leur « défauts ». Une fois de plus on est trompé sur la marchandise puisque les photos sont de type « reportage » et n’aurait de toute façon pas été retouchées. Au final le numéro sans retouche prend son réel intérêt dans les pages sur Louise Bourgoin et une série de photos de mode avec  des mannequins marie-claire retouche-1 Un genou calleux et une cuisse aussi épaisse que le mollet (car oui les retouches sont souvent utilisée pour GROSSIR les modèles qui sont trop maigres). marie-claire retouche-2 Des bleus, des brillances disgracieuses, absence totale de poitrine et petit vendre rond…et un intru dans le champs 🙂 La rédactrice en chef de Marie-claire, Christine Leiritz, a affirmé que le montage de ce numéro avait été particulièrement compliqué. Difficile en effet de trouver des photos non retouchées sans les faire soi-même! En revanche le magazine qui aura fait parlé de lui sur tous les médias, a réussi à faire son buzz. Aucun doute que les ventes seront supérieures à celle des autres numéros… sachant qu’un magazine SANS retouche coûte moins cher à fabriqué, c’est une belle opération. Donc pour répondre à la question que je me posais: c’est un coup marketing sans aucun doute :mrgreen:]]>

Comments (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *