Nouvel album de MGMT: Congratulations

14 jours sans pondre un article, je pense que certains d’entre vous avaient abandonné tout espoir de me relire un jour! Et bien non! Ayez la foi chers fidèles (lecteurs), je suis de retour et je n’ai absolument pas l’intention de lâcher ce blog :)! Pour la reprise, j’ai décidé de vous parler du dernier album de MGMT, Congratulation. Leur précédent album Oracular Spectacular est, de mon point de vue, un des meilleurs album inde-pop-rock jamais réalisé.

mgmt-conratulation

Lundi sortait donc Congratulations, leur deuxième et très attendu album. J’avais hâte, d’autant que la presse spécialisé était dithyrambique à son sujet enchainant les superlatifs…

Et bien moi, je n’ai pas aimé du tout! J’ai essayé pourtant, j’ai écouté l’album 3 fois de suite, cherchant vainement une accroche, un frisson, un rythme qui m’emporte. L’album donne l’impression d’avoir été écrit sous acide. Peut être faut-il l’être pour l’apprécier?!  Enfin je vous laisse me convaincre, peut être que je suis passé à côté de quelque chose..?

Au fait la pochette n’est pas une blague! Je pensais qu’ils ne pouvaient pas faire plus moche que ce qu’ils avaient fait avec leur premier album, mais ils y sont arrivés :mgreen:

Julien

Je blogue, donc je suis. Pour en savoir plus sur moi, je vous invite à cliquer sur la page "qui suis-je".

2 thoughts on “Nouvel album de MGMT: Congratulations

  1. J’ai bien suivi le buzz autour de cet album et dès le début, je me suis dit que ça craignait. Déjà, la révélation de la pochette. WTF ?? C’est attrocement moche !! Ensuite, premier single, « Flash Delirium », j’accroche pas du tout. Et le clip me fout limite la trouille, en plus. Mais merde, où sont passés les « Weekend Wars », « Time To Pretend » et autre « The Youth » ?? Bon, ceci dit, je me méfie avec ce groupe parce qu’il m’a quand même fallu plusieurs mois (voire un an) avant d’accocher avec le 1er album qui est devenu un de mes favoris. Donc bon, peut-être que d’ici mars 2011, « Congratulations » sera en boucle sur mon iPod, sait-on jamais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *