Pas facile tous les jours d’être joueur de poker !

Si vous lisez régulièrement ce blog, vous savez qu’une de mes grandes passion est le poker. J’aime jouer en ligne bien sûr (essentiellement les gros tournois comme les FCOOP de pokerstars) mais ce que je préfère par dessus tout, c’est le poker live. Rien de tel que de tâter du jetons et manipuler des cartes. Et franchement, les sensations ressenties en live ne sont pas comparables à celle ressenties derrière son PC. On a coutume de parler d’adrénaline à une table et c’est bien de cela qu’il s’agit!
Bientôt va se jouer un des tournois live les plus attendu et « accessible » au cercle cadet : le france poker series. Cette étape fait figure de finale à un circuit qui est déjà passé par Cannes, Amnéville, Evian ou encore Deauville. Le droit d’entrée est à 1100€, ce qui est une somme en soit mais reste tout à fait raisonnable pour un tournoi de poker live. Les autres circuits de poker live sont généralement plus chers comme par exemple le WPT national qui est à 1500€, sans parlé des prestigieux circuit WPT et EPT ou les droits d’entrées peuvent atteindre plusieurs dizaine de milliers de dollars.

Pour revenir au france poker series de Paris, c’est logiquement le plus gros de tous. L’année dernière, il a rassemblé 828 joueur qui ont généré un prizepool de €794,880 ! Le vainqueur est reparti avec un joli chèque de 165000€. J’avais eu la chance d’y participer d’ailleurs. Mais malheureusement, je n’avais pas dépassé le jour 1. Cette année, je souhaite renouveler l’expérience mais rien n’est moins sûr. Jouer au poker, c’est facile. Gagner au poker, c’est une autre histoire :)

Pour essayer de gagner mon billet d’entrée, je suis condamné à jour les satellites de qualifications organisés sur la room. Et c’est traître car si les premiers paliers débutent à partir de 1€, les super satellites finaux coûtent entre 50 et 100€. Résultat, on peut vite dépenser une bonne partie de sa bankroll si on ne fait pas gaffe (la preuve ici).

Souhaitez moi bonne chance, il ne me reste plus que quelques jours pour me qualifier.

Julien

Je blogue, donc je suis. Pour en savoir plus sur moi, je vous invite à cliquer sur la page "qui suis-je".

One thought on “Pas facile tous les jours d’être joueur de poker !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *