Sociosexologie des héroïnes de séries Tv

Je réponds ici au billet de Maïa sur la sexosociologie des héros de série tv – elle même faisant écho à l’article de bienbienbien sur les penchants politique de nos héros de série.  Pas de raison que ces dames soient les seules à se régaler non?! Alors c’est partie pour MES choix sexuels en matières d’héroïne de séries tv.

cuddy1: Lisa Cuddy (dr house). Parce qu’elle combine sex appeal, tendresse, humour et fort caractère. Que ses hanches, parfaitement dessinées, sont une invitation tacite à la luxure. J’ajouterais qu’elle a en plus la panoplie complète pour jouer au docteur.

2. Nancy Botwin (weeds). Décomplexée tendance un peu folle névrotique, Nancy Botwin est LA MILF par excellence. (ndlr: milf = mother i’d like to fuck). Avouez que sur cette photo, elle arrive à vous faire passer une simple tarte pour le fruit défendu non?!nancy

3. Kate (Lost). Bon alors imagine, notre avion s’est crashé, on est sur une île déserte. Toi et moi est ce que tu crois qu’au bout d’un moment… il y aurait moyen de moyenner? Hein dit? dit? Tu crois, aller, imagines, katele manque, le désespoir ou bien alors sur un malentendu…

4. Dana Scully (X Files). Parce que cette nana psychorigide donne l’impression d’être tout aussi frigide mais qu’on sent le volcan qui sommeille… et que je voudrais bien être là quand il se réveillera! scully

samantha5. Samantha (Sex And The City): Pour pouvoir tout faire, tout tenter, sans tabou. Le sexe pour le sexe sans complexe et en plus avec la garantie de diner dans un loft New Yorkais.

6. Cameron (Sarah Connor Chronicles): Cette fille est en réalité une arme de destruction massive (un terminator) mais elle ne ressemble pas vraiment au modèle précédent. Du coup, je me laisse aller à de douces rêveries et j’imagine ce terminator comme le Sex Toy Ultime.robot

eroseries-penny7. Penny (the big bang theory): Archétype de la cheerleader (pompom girl) américaine, blonde, poitrine rebondie et un QI pas trop élevé, elle me ferait passer pour un génie comme dans Big Bang Theory.

8. Effy (Skins): Le mythe (en tout cas pour moi qui eu une adolescence tranquille) de la jeunesse désenchantée, un peu folle, curieuse de toutes les expériences, mêmes les moins glorieuses. Elle a des yeux à faire fondre les glaciers plus rapidement que les gaz à effet de serre. effy

Le classement de Maïa donnait 9 noms, mais pour ma part j’en ai trouvé que 8. Il faut dire qu’il y a plus de héros que d’héroïnes dans les séries tv.

Julien

Je blogue, donc je suis. Pour en savoir plus sur moi, je vous invite à cliquer sur la page "qui suis-je".

9 thoughts on “Sociosexologie des héroïnes de séries Tv

  1. Je confirme….. ;-)

    Pour skins je ne sais pas, je n’ai jamais regardé… en revanche, totalement d’accord avec le reste du classement…
    Pour ma part, je rajouterais Rosalind dans Trinity uk…, et Max dans Dark Angel…,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *